• L'Histoire suis La légende d'Oka .

    Lorsque les Humains retournèrent à la surface, ils décidèrent de ne pas partir de cet endroit. Dans de vielles ruines, ils trouvèrent des cartes. Le pays ou ils se trouvaient se nommait "France". Ils étaient au Nord-Est de celle-ci.

    Ils baptisèrent alors la zone "Ile de l'Est", et par dessus ces ruines, ils construisirent Nemoes, Nektey, Hiromy et le Port. Ce même port fut abandonné au bout de quelques mois, fautes de marins et d'argent pour le financer.

    D'autres races se trouvait autour d'eux (voir  Les Races ) et l'une d'entre elle, les Shikas (homme-cerf) construisirent un camp au Nord de l'Ile del'Est, La Vengeance. (cf cartes.) 

    Un jour, un groupe d'humains partirent en exploration en dehors de la France. Ils étaient une dizaine en partant. Ils retournèrent à Nemoes quelques semaine plus tard, mais ils n'étaient que trois. Tout les autres avait péris. Les survivants était traumatisé, blessé, malade. Ils apportèrent la Sanglante à la Capitale, qui s'étendit dans tout le pays.

    Les humains usèrent de ce virus pour exterminer les prisonnier avec une technique plutôt barbare: Ils les enfermait , par milliers, dans des bateau de bois peu résistant, en les infectant. Ils mourrait donc de faim, de fatigue, de soif, de maladie et du manque d'hygiène. Les derniers mourait noyés, le bateau ayant coulé sous le poids.

    L'armée de Tansa fut fondée à la suite de ces événements, pour tenter de sortir de la France pour explorer, mais aussi pour tuer. Sucronel en faisait d'ailleurs parties, en étant caporal. Mais elle n'était pas d'accord avec les agissement de Tansa.

    Lors de la Guerre contre les Nekos, Cette armée fut décimé.

    La B.D.E.S. (Brigades de Destruction et d'Extermination de la Sanglante) fit son apparition, crée par Jo Gushi .  Cette armée a pour but de trouver un remède contre la sanglante, avec les scientifiques, et d'exterminer les infectés pour tenter de contrer la contamination.

     

    ___


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique